L'association loi 1901                                                                  
L'Ecole de Yoga et de Méditation

Bindu nr 29Article paru dans Bindu n° 7

Savasana

 

- une des postures les plus importantes du yoga

par Robert Nilsson

En yoga il est paradoxal que les techniques les plus avancées et les plus profondes sont tellement simples de sorte que si vous lisez simplement les instructions dans un livre il y a peu de chances que vous obteniez une véritable expérience. Il vaudrait mieux à un moment ou un autre contacter un yogi aux alentours qui enseigne ici et maintenant.

Savasana

Savasana, la « posture du cadavre » peut vous sembler tellement simple que vous vous dites : « bien sûr, j'ai fait ça toute ma vie ». Mais savasana, consistant à être allongé complètement immobile sur le dos, ce n'est pas la même chose qu'être affalé devant la télé ou somnoler sur un sofa (il se peut que ce ne soit pas mal non plus).
Ce qui diffère dans l'expérience de savasana, c'est votre degré de vigilance. Au lieu de laisser vagabonder vos pensées comme d'habitude, de rêvasser, peut-être de planer un peu, ici vous devez maintenir votre attention fixée sur le corps totalement immobile.

Savasana, peut être utile dans les cas de stress, d'insomnie, ou de nervosité etc, mais il n'est pas nécessaire de souffrir de ces afflictions pour bénéficier de cette technique. Par exemple en fin d'après–midi, après une longue journée de travail, savasana peut être un bon moyen de donner au corps et au système nerveux un repos bien mérité. Au lieu de vous recharger par des moyens artificiels donnez vous un repos conscient, alors votre énergie et inspiration renaîtront spontanément.

Intégrée aux exercices physiques de yoga, savasana joue aussi un rôle important mais on l'utilise de façon légèrement différente. Vous commencerez toujours un programme de yoga physique par la posture sur le dos pendant un moment tandis que vous faites l'expérience de votre corps et votre respiration qui se calment. Un programme de yoga comprend plusieurs postures par paires se complétant, c'est-à-dire une posture en avant, une posture en arrière. Après une série de postures comme cela, faites savasana, avant de continuer la série suivante.

Ne confondez pas savasana et yoga nidra, état profond de relaxation et de méditation, qui se fait également en position allongée immobile sur le dos. En yoga nidra votre attention est soutenue d'une façon beaucoup plus dynamique. En écoutant les instructions du professeur ou à partir d'un enregistrement votre conscience est guidée à travers le corps, sur la respiration, sur diverses images et symboles à un rythme assez vif mais calmement. Ceci entraîne une profonde relaxation. Chaque fois que vous vous perdez dans une pensée ou que vous oubliez ce que vous êtes en train de faire, les instructions vous récupèrent et vous ramènent à la technique. Ainsi, yoga nidra, même pour des débutants, s'avère facile pour entrer en relaxation profonde. Il vaut mieux avoir déjà fait l'expérience de yoga nidra pour mieux apprécier savasana.
Si vous faites de la méditation savasana peut enrichir votre méditation puisque la capacité à rester immobile est le critère requis si vous voulez vraiment aller en profondeur. Vous pouvez trouver aussi diverses techniques de méditation où vous méditez sur l'état d'immobilité.

Dans la posture de savasana vous maintenez tranquillement l'expérience de tout le corps étendu immobile. Quelques fois quand vous commencez savasana vous pouvez être agités. Alors, vous pouvez utiliser la conscience du souffle pendant une minute juste au début dix minutes, ceci de façon à approfondir l'état. Mais seulement une minute. Savasana est silence, le corps ne fait pas de bruit, il est complètement immobile, pas un doigt ne bouge. C'est une expérience de parfaite immobilité dans tout le corps.

La technique : Etendez vous sur un matelas ou une couverture à même le sol, pas sur le lit ni sur le sofa. Etendez vous de tout votre long sur le dos, les pieds légèrement écartés et les bras confortablement étendus le long du corps ; si vous le jugez nécessaire vous pouvez vous couvrir d'une légère couverture. Prévoyez seulement dix minutes de façons que vous ne serez ni endormis ni impatients.
Prenez conscience du corps, de tout le corps, de l'immobilité dans le corps et restez ainsi dans cette expérience. Même si vous avez envie de bouger le corps ou de vous gratter ou autres, résistez à cette impulsion et demeurez immobiles, complètement immobiles. Si votre concentration se relâche, ce qui se produit normalement à un moment ou un autre, et quelque chose d'autre attire votre attention ce n'est pas grave, laissez faire. Mais dès que vous vous rendez compte du dérangement lâchez prise et revenez aussitôt à l'expérience de l'immobilité. Cela peut arriver plusieurs fois ; fermement mais patiemment revenez chaque fois à la technique.

Astuce : Essayez aussi d'expérimenter l'immobilité du corps dans d'autres situations par exemple là ou vous êtes assis juste maintenant, fermez simplement les yeux et sentez l'immobilité dans tout le corps pendant quelques minutes. Ou bien, faites cela en posture de méditation. Vous pouvez aussi vous fatiguer au travail ou aux sports et ensuite immédiatement après vous vous allongez complètement immobile dans la posture de savasana.

Validate html 4.01Validate CSS

Get Firefox